• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 22 janvier 2013

Comment gérer l’intérêt de nos enfants pour les écrans

Posté par mediatic le 22 janvier 2013

Comment gérer l’intérêt de nos enfants pour les écrans dans News enfant-et-ordinateur-300x225

Comment gérer tout ça au mieux des intérêts de l’enfant ? La question se pose mais très peu de réponses sont disponibles localement. Raison pour laquelle j’ai pensé partager avec vous cette étude effectuée à ce sujet en France. Certes, le contexte n’est pas le même mais nous serons confrontés à une réalité similaire dans pas très longtemps. Les solutions développées sous ces cieux peuvent toujours nous inspirer.

Dans un avis, intitulé L’Enfant et les écrans, et dont le journal Le Monde fait un résumé, l’Académie des Sciences en France donne aux parents des pistes sur comment gérer ces écrans qu’on ne peut dans tous les cas pas soustraire des enfants.

Morceaux choisis :

Toutes les études montrent que les écrans non interactifs (télévision, DVD) n’ont aucun effet positif. Les DVD commercialisés pour les bébés peuvent,
au contraire, avoir des effets négatifs : prise de poids, retard de langage, déficit de concentration et d’attention…

En revanche, les tablettes tactiles peuvent contribuer, avec l’aide d’adultes, à l’éveil précoce au monde des écrans. « C’est le format le plus proche de leur intelligence », signale l’avis. Le principe doit rester celui de formes de stimulation très variées, numériques et non numériques. La violence sur les écrans peut occasionner des troubles du sommeil et une insécurité psychique chez le très jeune enfant.

En famille, les logiciels de contrôle parental installés sur l’ordinateur sont une protection nécessaire mais insuffisante. Le climat de confiance entre enfants et parents est essentiel. L’utilisation pédagogique des écrans et des outils numériques à l’école ou à la maison peut marquer un progrès pédagogique important (logiciels d’aide à la lecture ou au calcul).

Un usage trop exclusif d’Internet peut créer une pensée « zapping », trop rapide, superficielle, et fluide, appauvrissant la mémoire et les capacités de synthèse personnelle et d’intériorité. L’apparition de somnolence et de difficultés de concentration, ainsi qu’une baisse des résultats scolaires doivent alerter les parents sur les usages nocturnes excessifs.

 Etablir des règles claires sur le temps accordé aux écrans est indispensable. Parler avec l’adolescent de ce qu’il voit et fait sur les écrans l’aide à développer son sens critique. La maturation cérébrale n’étant pas achevée, l’éducation et le contrôle des parents sont essentiels.

Et vous, comment vous y prenez-vous avec vos enfants? L’intérêt de ce post serait un échange d’expériences face à une réalité que très peu de parents savent jusqu’ici affronter.

Pour plus de détails, aller sur ce lien http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/01/22/face-aux-ecrans-responsabiliser-les-enfants-plutot-qu-interdire_1820560_3224.html

Publié dans News | 2 Commentaires »

 

blogbladi |
sofianelebossdu0120041995 |
LA GUILDE DES RIRES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rachida & Houria Hammadi
| magali10
| boumerdes