• Accueil
  • > News
  • > TIC: encore une promesse du gouvernement

TIC: encore une promesse du gouvernement

Posté par mediatic le 5 août 2009

Eassy

Voici ce qu’a rapporté le porte-parole du gouvernement, le ministre de la Communication et des Médias, Lambert Mende Omalanga, à l’issue du conseil des ministres du 04 août dernier: « La Ministre des PTT a planché sur l’adaptation de l’Economie Congolaise aux Technologies de l’Information et de la Communication. Un certain nombre de nouveaux outils applicables à divers secteurs de la vie économique et de la planification ainsi que de la gouvernance judiciaire sont intégrés dans ce système qui a été approuvé ».
Bonne nouvelle, serait-on tenté de dire. Il est temps en effet que l’économie congolaise s’adapte aux standards de la nouvelle économie. Mais, ce discours ressemble à du déjà entendu. Déjà, lors du conseil des ministres du 05 mai 2008, le gouvernement avait approuvé le projet gouvernemental de l’Informatisation des services de l’Etat. Un projet dont « la mise en œuvre constitue un premier pas vers l’accès du pays aux nouvelles technologies de l’information et de la communication », avait déclaré le porte-parole du gouvernement de l‘époque, le ministre Bongeli.
Quelques jours plus tard, c’était à la ministre des Postes, Téléphone et Télécommunication (PTT) de prendre le relais à l’occasion de la journée internationale des télécommunications 2008. « La République démocratique du Congo a levé l’option de s’engager dans le processus de mise à niveau de ses services de télécommunications. Le gouvernement de la RDC s’est résolu de disposer bientôt de sa propre politique nationale des TIC et des télécommunications », déclarait alors la ministre Louise Munga dans son message le 17 mai. Ce d’autant que « l’importance des TIC sur le développement du pays n’est plus à démontrer », avait-elle ajouté.
A ce jour, le plan gouvernemental d’informatisation des services de l’Etat se fait toujours attendre. Autant d’ailleurs que la loi sur les TIC. Sans doute parce que, dès le départ, de nombreux projets venant de divers ministères se faisaient concurrence. Il y avait, au niveau du ministère des Affaires Etrangères, le projet d’installation du réseau Intranet dans les institutions publiques avec un financement coréen. Au niveau du secrétariat général du gouvernement, on étudiait, avec le groupe allemand 3S-MTI Gmbh, la possibilité de mettre en place un réseau informatique interconnecté. Tandis que le ministère du Plan pilotait le projet CyberGouv dont l’objectif était « d’accompagner la modernisation de l’Administration publique par la mise en place d’un Intranet gouvernemental fortement sécurisé ».
Ces différents projets ont-ils été centralisés au niveau du ministère des Postes, Téléphone et Télécommunications? C’est cela qui devait, logiquement être fait. Toutefois, une année plus tard, les résultats se font toujours attendre. A ce jour, le pays ne dispose toujours pas d’un portail qui référencerait tous les sites utiles et aiderait ceux qui en ont besoin à pouvoir se retrouver dans ce labyrinthe que constitue la toile mondiale. « Difficile de trouver sur le net le contact des institutions et organismes spécialisés de la RDC », faisait d’ailleurs remarquer récemment un internaute sur Facebook. Si même le ministère de la Communication et des Médias ne dispose pas d’un site internet, il y a de quoi s’interroger.

Laisser un commentaire

 

blogbladi |
sofianelebossdu0120041995 |
LA GUILDE DES RIRES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rachida & Houria Hammadi
| magali10
| boumerdes