• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 7 avril 2009

RTNC : controverse autour des frais payés par l’Assemblée nationale pour la retransmission des débats

Posté par mediatic le 7 avril 2009

mende.jpg

Il y a quelques jours, le ministre de la Communication et des Médias, Lambert Mende, était reçu par des journalistes présentant des émissions en lingala sur différentes chaînes de la capitale. Une des questions qui lui avaient été posées se rapportait à la non-retransmission en direct, depuis quelques jours, des débats de l’Assemblée nationale par la Radiotélévision Nationale Congolaise (RTNC).

Dans sa réponse, Lambert Mende déclarait qu’il ne fallait pas sous-estimer la colère des agents de la RTNC qui en voulaient à l’Assemblée Nationale à cause du manque à gagner qu’elle lui occasionnait chaque fois que les débats étaient diffusés en direct. « Les annonceurs sont partis et la chaîne n’a plus un sous pour subvenir à ses besoins. La tension est forte et je comprends la colère des agents de la RTNC », déclarait en substance Lambert Mende.

Le ministre de la Communication et des Médias vient d’être contredit par le président démissionnaire de la chambre basse du parlement, Vital Kamerhe qui a révélé, au cours de la plénière du jeudi dernier que la RTNC ne connaissait pas, sur le plan financier, de manque à gagner parce que le temps d’antenne occupé par l’Assemblée nationale était payé. « Du tac au tac, Vital Kamerhe s’est tourné vers le questeur démissionnaire et lui a demandé séance tenante de dire à la plénière, et par ricochet à toute la nation congolaise combien l’Assemblée Nationale déboursait mensuellement pour payer à la RTNC. Réponse : 37.500.000 FC, soit environ 45 mille dollars américains. Emotion dans la salle, surtout du coté du public qui suivant les allégations répétées du porte-parole du gouvernement, ne  pouvait pas s’imaginer un seul instant qu’une institution de la République pouvait payer ce genre de services alors qu’il n’en est pas le cas pour le gouvernement et encore moins pour la Présidence de la République », rapporte Le Phare.

Nombreux sont ceux qui, dans l’opinion, estiment simplement que la RTNC, service public, est utilisée dans le conflit qui oppose le président démissionnaire de l’Assemblée nationale à sa famille politique. De quoi interpeller les uns et les autres sur le respect de cet instrument qui appartient au peuple congolais et dont la mission première est, non pas de servir de champ de bataille aux politiciens, mais de contribuer à une information juste et impartiale du peuple.

A la RTNC, c’est la question d’actualité au sein du personnel: où sont passés les 37 millions? Tous espérènt que la lumière sera faite sur le sujet. A l’un de ses collègues qui exprimait sa détermination à mettre le sujet sur la table pour avoir des explications auprès des autorités de la régie, un autre agent a expliqué en chuchotant: « il ne faut jamais chercher à sortir la tête dans ce genre d’histoire ». Un véritable avertissement. 

Publié dans News | 1 Commentaire »

 

blogbladi |
sofianelebossdu0120041995 |
LA GUILDE DES RIRES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rachida & Houria Hammadi
| magali10
| boumerdes