Médias et liberté d’expression : le signal de Raga TV coupé depuis mercredi soir

Posté par mediatic le 20 novembre 2008

Raga TV, une chaîne de télévision privée émettant à Kinshasa, n’émet plus depuis mercredi soir. Après la diffusion de l’interview du député national de l’opposition, Roger Lumbala, sur le sujet de l’installation du bureau du chef de l’Etat au Palais du peuple, siège du Parlement, le signal de cette chaîne a été coupé, selon une source proche de cette télévision, rapporte radiookapi.net
Pendant que l’émission était diffusée, explique la source, le chef des opérations de l’ANR, Agence nationale de renseignement, à la tête d’une équipe d’hommes armés, a débarqué dans les installations. Ils ont confisqué le support de l’interview de Roger Lumbala. Ensuite, ils ont amené le directeur des programmes et le régisseur d’antennes en attendant que le journaliste Jules Mwamba qui avait réalisé l’interview, se présente à l’ANR. D’après cette même source, le téléphone du journaliste Jules Mwamba ne répond non plus depuis.

 Voilà l’article que l’on peut lire sur le site de la radio Okapi. Une information qui en rappelle bien d’autres du même genre. Il y a quelques semaines, Global Television a été victime d’une descente punitive du même genre. Pourquoi des faits comme celui-ci peuvent-ils se reproduire dans un pays de droit où existent des institutions devant veiller sur les personnes et leurs biens. 

La liberté de la presse, dit-on, est le thermomètre de la démocratie. Il n’est pas normal que les services de sécurité s’occupent des questions relatives à la liberté d’expression ou au délit de presse alors qu’il existe la police et les services judiciaires ! Ces faits sont plusieurs fois dénoncés mais ils se répètent toujours. Est-ce à dire que les services de sécurité sont au-dessus de la loi ? Dans ce cas, comment notre République réussira-t-elle à devenir réellement « démocratique » ? 

S’il y a des reproches qui doivent être faits à un média, il existe des canaux pour ce faire qui respectent les textes régissant

la République. Sinon, nous confirmons la thèse de ceux qui s’empressent trop vite de nous qualifier de « république bananière ». 

 

Laisser un commentaire

 

blogbladi |
sofianelebossdu0120041995 |
LA GUILDE DES RIRES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rachida & Houria Hammadi
| magali10
| boumerdes