Afrique Innovation: 1 million USD pour soutenir les journalistes et développeurs web innovants

Posté par mediatic le 9 avril 2015

cfiLa révolution numérique transforme radicalement l’accès à l’information. Partout sur la planète, on assiste à une explosion de sites internet, blogs, radios ou télévisions en ligne. L’Afrique compte près de 300 millions d’utilisateurs internet, 53 millions d’utilisateurs Facebook et 650 millions de téléphones mobiles. Un nouvel écosystème des médias émerge et avec lui, de formidables opportunités d’accéder à une information plus libre et plus diverse pour les pays en phase de transition démocratique. Forts de ce constat, CFI et Code For Africa s’associent pour lancer Afrique Innovation. Objectif : accompagner une nouvelle génération de professionnels africains des médias qui vont créer et développer des produits et services d’information innovants en phase avec l’évolution des technologies, des usages et avec les attentes des citoyens du continent.

Afrique Innovation accompagnera à la fois des journalistes et des développeurs web porteurs d’idées innovantes pour collecter, traiter et diffuser l’information à l’ère de l’internet, des téléphones mobiles, des réseaux sociaux, du journalisme de données et de l’ensemble des nouvelles techniques qui bousculent l’écosystème des médias en Afrique. Le projet vise à améliorer la qualité, l’impact et l’audience du journalisme africain en ligne en s’appuyant sur des modèles économiques qui favorisent l’indépendance.

Un MOOC pour favoriser l’émergence de projets innovants

Dans un premier temps, CFI et Code For Africa organiseront une série de 6 hackathons et de 6 data bootcamps sur le continent pour aller à la rencontre des journalistes et des développeurs web locaux. Le premier hackathon est programmé à Abidjan du 17 au 19 avril. En parallèle, Afrique Innovation proposera un dispositif de formation en ligne de type MOOC (Massive open online course ou Cours en ligne ouvert et massif) articulé autour de deux cursus parallèles : l’un pour des journalistes web et l’autre pour des développeurs informatiques. L’objectif est qu’au terme du MOOC, et grâce à un accompagnement à distance/en ligne, un maximum de jeunes professionnels du web africain soient en mesure de soumettre un projet innovant au jury d’Africa Innovation.

Un million de dollars mobilisés pour soutenir les projets

Au terme d’une première sélection à l’échelle du continent, les porteurs des meilleurs projets participeront à un stage d’accélération encadré par des mentors internationaux. A l’issue d’une ultime phase de sélection, les projets les plus prometteurs bénéficieront d’un financement et se partageront une bourse globale d’un million de dollars (de 10 000 à 100 000 dollars par projet).

Organisation des Hackathons

Ces événements permettent aux développeurs d’application web de former des équipes autour de porteurs de projet avec l’objectif de produire un prototype d’application en quelques heures. Abidjan : 17/19 avril 2015 A suivre : Dakar (Sénégal), Antananarivo (Madagascar), Douala (Cameroun), Tunis (Tunisie), Casablanca (Maroc).

Liste des d|Bootcamps

Les data bootcamps sont des ateliers centrés autours de l’utilisation de données. Les développeurs d’application web consolideront le prototype d’application. Ils seront organisés à Abuja (Nigeria), Accra (Ghana), Dar es Salaam (Tanzania), Johannesburg (South Africa), Kampala (Uganda), Nairobi (Kenya).

Publié dans News | Pas de Commentaire »

Des tablettes et une bibliothèque numérique pour 400 écoliers de Kinshasa

Posté par mediatic le 25 mars 2015

Ecolier tablette numérique2

Deux jeunes écoliers font une démonstration de lecture sur tablette

L'écran de la tabletteLes écoliers de l’EP Révérend Kapini viennent de faire un bond dans le temps. Alors que leur école ne dispose même pas d’une bibliothèque par manque de livres, ils vont avoir accès à des centaines de livres grâce à une bibliothèque numérique. La Fondation En Classe en partenariat avec Samsung RDC vient de mettre à leur disposition 40 tablettes numériques contenant une application qui leur donne accès à plus de 300 livres. « La majorité de ces livres sont congolais auxquels nous avons ajouté quelques-uns qui viennent de l’étranger », fait savoir Giovanni Masala, gestionnaire de programmes de la Fondation En Classe à Kinshasa. Les tablettes seront utilisées à tour de rôle par les différentes classes. Et chaque niveau y trouvera son compte.

Au cours de la cérémonie de lancement intervenue dans les installations de l’école Révérend Kapini, les enfants ont fait à l’intention de l’assistance – dont la ministre provinciale de l’Education, Thérèse Olenga – une démonstration de lecture sur les tablettes. Alors que la plupart de ces écoliers n’ont jamais touché à un ordinateur, il était clair, en les regardant manipuler ces équipements qu’ils ne tarderont pas à adopter – et même à dompter – cette technologie que leur environnement naturel ne met pas à leur portée. Pour peu qu’on en fasse bon usage. Et que les enseignants aient été correctement formés.

 
L’écran de la tablette

Au cours de son intervention, la ministre Olenga a espéré que d’autres partenaires suivront l’exemple de la Fondation En Classe et de Samsung RDC afin que les 3615 écoles primaires de Kinshasa et leurs 28.000 salles de classes aient aussi accès à cette technologie. Le chemin est encore long, il est vrai, si on prend comme point de départ les 40 tablettes offertes à l’EP Révérend Kapini. Lorsque les 24 écoles figurant dans le programme de la Fondation En Classe seront toutes services, ce chiffre pourra être porté à un millier. Mais on est toujours loin, très loin du compte. Le gouvernement a-t-il un programme à ce sujet ? Thérèse Olenga ne l’a en tout cas pas dit.

Publié dans Actu des TIC | Pas de Commentaire »

L’évolution du secteur des TIC en RDC vue par Joseph Kabila

Posté par mediatic le 22 décembre 2014

Joseph KabilaDans son adresse au Congrès du 15 décembre dernier, le président Joseph Kabila a consacré deux paragraphes au secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC). Voici ce qu’il en a dit:

« Les nouvelles technologies de l’information et de la communication constituent aujourd’hui le secteur le plus dynamique de l’économie et de l’industrie mondiales. Dans tous les forums mondiaux, ces techniques et leur développement dominent le débat sur l’avenir.

 En République Démocratique du Congo, le secteur des télécommunications est un des principaux contributeurs au budget de l’Etat. Pour être en phase avec l’évolution de ce secteur, notre pays a été branché à la station d’atterrage de Muanda, ce qui a permis l’arrivée du haut débit dans notre pays et l’entrée de celui-ci dans l’économie numérique. Aujourd’hui, plus de 5.000 km de fibres ont été déployés à travers le pays. Cette installation nous permettra d’accroître le taux de pénétration du téléphone pour le faire passer de 30 à 50 %. A ce propos, il y a lieu de noter que pour la téléphonie mobile, le nombre des abonnés a connu une progression fulgurante, passant de 14.000 en 2001 à 20 millions aujourd’hui, chiffres des opérateurs faisant foi ».

Publié dans News | 2 Commentaires »

Inquiétudes sur l’enseignement des TIC en RDC

Posté par mediatic le 20 décembre 2014

tic ecole rdcLe dernier numéro de notre magazine, Des Clics, actu des TIC, est consacré à l’enseignement des TIC au sein de nos institutions scolaires. Le cours d’informatique a été inscrit au programme de l’enseignement depuis bientôt 10 ans déjà. Mais vous découvrirez dans ces reportages et les interviews réalisées que très peu de progrès notables ont été réalisés. Mais que, plutôt, la situation est assez préoccupante. Et que, à moins d’un sursaut d’orgueil des décideurs politiques, la République Démocratique du Congo risque de continuer à être ce « trou noir au coeur de l’Afrique » qu’il représente jusqu’ici en matière de promotion des technologies de l’information et de la communication.

Voir l’émission: https://www.youtube.com/watch?feature=youtu.be&v=xdtYxmTCMzY&app=desktop

 

Publié dans News | 2 Commentaires »

12345...34
 

blogbladi |
sofianelebossdu0120041995 |
LA GUILDE DES RIRES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rachida & Houria Hammadi
| magali10
| boumerdes